Des aides dans les bassins versants à forts enjeux

L'agence de l'eau Loire-Bretagne privilégie le financement des actions dans les bassins versant où les enjeux sont les plus importants. Elle apporte son aide dans le cadre des contrats territoriaux. Cet outil de l'agence permet de cibler et de coordonner les actions sur un territoire et de mobiliser les acteurs locaux autour d’objectifs communs pour améliorer la qualité des eaux.

Agir dans les contrats territoriaux

Les  actions visant à  réduire l'utilisation des intrants, les transferts de pollutions diffuses et les prélèvements en eau pour l'irrigation sont financées dans le cadre de contrats  territoriaux.

Le contrat territorial, d'une durée de 3 ans, est conclu entre l’agence de l'eau Loire-Bretagne, une structure locale qui assure la coordination générale des actions et des maîtres d’ouvrage. Il découle d'une stratégie de territoire concertée pour 6 ans, afin d'améliorer la qualité des eaux.

Il comprend un programme d’actions pluriannuel élaboré à l’échelle d'un territoire à forts enjeux pour l’eau et les milieux aquatiques, un engagement financier de l'agence de l'eau Loire-Bretagne.

Un comité de pilotage fédère l’ensemble des acteurs locaux, élabore et décide de la stratégie, puis du programme d'actions, planifie sa mise en œuvre, suit sa réalisation et évalue ses résultats.

217 contrats territoriaux agricoles

Contrats territoriaux agricoles en cours ou en élaboration

Date carte : 20 décembre 2019 - © Agence de l'eau Loire-Bretagne

156 aires d’alimentation de captages prioritaires ont un programme d'actions

Au 31 octobre 2019, 156 aires d’alimentation de captages prioritaires sont couvertes par un contrat territorial. Il permet  de mettre en place un programme d’actions nécessaire pour réduire les pollutions diffuses par les nitrates et les produits phytosanitaires.

Le Sdage, schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux 2016-2021 du bassin Loire-Bretagne, identifie 210 captages prioritaires à protéger.

Vers des changements de pratiques agricoles

Les leviers agronomiques

Pour réduire la pression de l'activité agricole sur le milieu, l’agence de l’eau Loire-Bretagne encourage, dans les contrats territoriaux, la mise en œuvre de leviers agronomiques ambitieux, efficaces et durables :

  • la gestion des intercultures longues et courtes par la couverture des sols,
  • la couverture permanente des sols : enherbement interrang en culture pérenne, semis sous couvert...
  • la mise en place de cultures associées,
  • la simplification du travail du sol, des techniques culturales sans labour au semis direct...,
  • la diversification des assolements et l'allongement des rotations, avec introduction de cultures économes en intrants et/ou en eau dans la rotation,
  • le développement des surfaces en herbe,
  • le désherbage alternatif : mécanique, thermique, pulvérisation localisée sur le rang...,
  • la lutte biologique et mécanique contre les ravageurs et maladies,
  • l'agroforesterie,
  • l'aménagement des bassins versants avec re-conception parcellaire et aménagement de dispositifs tampons, afin de réduire les transferts de pollution et de particules de sol.

Les actions aidées par l'agence de l'eau

L'agence de l'eau Loire-Bretagne accompagne financièrement dans les contrats territoriaux :

  • les diagnostics de territoires,
  • la coordination de la mise en œuvre du programme d'actions agricoles du contrat territorial,
  • les diagnostics individuels d'exploitation, le conseil collectif et individuel des agriculteurs,
  • la mise en œuvre de mesures surfaciques (Maec : mesures agro-environnementales et climatiques, conversion à l'agriculture biologique),
  • l'acquisition d'agroéquipements pour favoriser des changements de pratiques ou de systèmes,
  • l'aménagement des parcelles et des bassins versants pour réduire les transferts de pollutions diffuses,
  • la mise en place de filières permettant la valorisation des productions innovantes favorables pour l'eau,
  • l'acquisition du foncier pour une gestion adaptée aux enjeux environnementaux.

 

Partager cette page sur :

Exemples d'actions

Animations collectives pour reconquérir la qualité de l'eau

Réduire les phytosanitaires en viticulture

Réduire les transferts de pollutions et de particules de sol

Se convertir à l'agriculture biologique pour limiter les pollutions

Implantation de couverts végétaux sous céréales avant moisson sur l’Arguenon

Accompagner, aménager les systèmes herbagers

Une charte des préconisateurs pour réduire les pollutions diffuses agricoles