Reconquête de la qualité des sites de pêche à pied à Trégastel

La commune de Trégastel a lancé des travaux de reconquête de la qualité des eaux pour améliorer la qualité microbiologique des coquillages du site de pêche et assurer une sécurité sanitaire à ses usagers.

image d'illustration

mars 2015

© Jean-Louis Aubert

Des travaux pour la reconquête de la qualité de l'eau :

Suite à un arrêté préfectorial d'interdiction de pêche à pied sur le site de Bringuillier en 2000, la commune de Trégastel a lancé des travaux de reconquête de la qualité de l'eau:

  • construction d'une nouvelle station d'épuration (2006-2007)
  • mise en conformité des bassins tampons jusqu'en 2011

Des actions pour la qualité des eaux littorales :

Depuis 2014, la stagnation de la qualité des eaux de baignade interroge les élus qui entament une campagne :

  • de réhabilitation des réseaux d'assainissement et des branchements
  • d' amélioration du traitement à la station d'épuration pour abattre la bactériologie
  • de réhabilitation des assainissements non collectifs non conformes

"L'adhésion des particuliers est essentielle pour réussir un tel défi qui mobilise de l'énergie, à travers le porte-à-porte, pour convaincre de la nécessité des travaux chez le particulier et accepter les travaux de voirie "

Gilbert Le Dauphin- adjoint à la mairie de Trégastel

Résultat : une meilleure qualité microbiologique des coquillages

  • 2007 : nouvelle station d'épuration - 28% des analyses de coquillages sont classées bonnes
  • 2009 : mise en place de bassins tampons - 54% des analyses de coquillages sont classées bonnes
  • 2014 : réhabilitation des assainissements non collectifs - 80% des analyses de coquillages sont classées bonnes

Evolution de la qualité des coquillages

Graphique qui montre l'évolution de la qualité des eaux en fonction des différents travaux réalisés
Agrandir l'image

septembre 2016

© DGS mairie de Trégastel

 

Les ordonnées représentent le pourcentage de résultats d'analyses en E.C / 100 g chair et liquide intervalvaire par classe de qualité.

 

Les abscisses représentent les années de 2004 à 2015.

 

La courbe bleue correspond à une qualité des eaux classées bonnes =< 230

La courbe verte correspond à une qualité des eaux classées moyen [230 et =< 1 000]

La courbe jaune correspond à une qualité des eaux classées médiocre [1 000 =< 4 600]

La courbe rouge correspond à une qualité des eaux classées mauvaise [4 600 =< 46 000]

La courbe noire correspond à une qualité des eaux classées très mauvais >=46 000

 

 

Notons des évènements ajoutés sur le graphique :

  • 2007 : Station d’épuration
  • Entre 2008 et 2009 : bassin tampon
  • Entre 2013 et 2014 : réhabilitation ANC

 

Entre 2004 et 2015 :

  • Qualité des eaux classées bonnes : d’environ 18% en 2004 à 80% en 2015
  • Qualité des eaux classées moyen : d’environ 28% en 2004 à environ 11% en 2015
  • Qualité des eaux classées médiocre : d’environ 20% en 2004 à environ 0.2% en 2015
  • Qualité des eaux classées mauvaise : d’environ 35% en 2004 à environ 0.8% en 2015
  • Qualité des eaux classées très mauvais : d’environ 0.4% en 2004 à 0% en 2015

 

Dès la création de la station d’épuration, il n’y a plus eu aucun résultat classé très mauvais. La courbe bleue (qualité des eaux = bon) n’a cessé d’augmenter avec une légère baisse (-10%) l’année qui a suivi la création du bassin tampon. Malgré la réhabilitation de l’ANC, la courbe bleue se stabilise à 80%. Notons qu’en 2011 et en 2012, il n’y avait plus aucune qualité des eaux classées mauvais (courbe rouge). Depuis 2013, cette courbe rouge se stabilise à 0.8%.   

 

Partager cette page sur :

Documents à disposition

Fiche de résultats : l'exemple de Bringuillier à Trégastel dans les Côtes-d'Armor

juin 2016 - Auteur : Agence de l'eau Loire-Bretagne