Garantir le bon fonctionnement des milieux humides

Les milieux humides sont des milieux naturels d’intérêt majeur dans le cycle de l’eau. Ils peuvent épurer les eaux, réduire l’intensité des inondations ou soutenir le débit des rivières en période de sécheresse. Riches de biodiversité, ce sont des zones stratégiques pour de nombreuses espèces animales ou végétales. L’agence de l’eau Loire-Bretagne soutient la restauration des milieux humides au travers des contrats territoriaux. Exemples d'actions et aides financières à découvrir pour les préserver !

Les milieux humides sont à la convergence de nombreux enjeux (qualité de l’eau, hydrologie, biodiversité, changement climatique) et rendent de très nombreux services. Ces milieux sont un enjeu transversal pour l'atteinte des objectifs du programme d’intervention (aides-redevances) de l’agence de l’eau Loire-Bretagne.

Leur préservation est un enjeu au carrefour de plusieurs politiques du programme d’intervention (aides-redevances) de l’agence de l’eau Loire-Bretagne

Restaurer les fonctionnalités des milieux humides, c’est contribuer à :

  • atténuer l’intensité des crues et l’alimentation des cours d’eau pendant les sécheresses (stockage et recharge des nappes),
  • retenir les polluants,
  • réduire la fragmentation des habitats et corridors écologiques essentiels à la biodiversité,
  • protéger le littoral contre l’érosion,
  • atténuer les effets du réchauffement climatique par le stockage du carbone,
  • soutenir les actions de développement des territoires : services socio-économiques, récréatifs, culturels, paysagers.

Les milieux humides sont essentiels pour la qualité de l’eau, l’hydrologie, et la biodiversité.

Zones humides, zones utiles, agissons

Vidéo - Zones humides, zones utiles, agissons

mars 2016

© Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et Bigbang communication

Zones humides, zones utiles : agissons ! est le titre de cette vidéo qui montre des dessins animés, sur un fond musical. Ils illustrent le texte qui, pour chaque diapositive, est le suivant :

Une grande diversité de zones humides : marais salants, marais, prairies humides, bras morts de rivières, forêts alluviales, lacs d’altitude, tourbières
50% des zones humides ont disparu en France au cours du siècle dernier

  • 40 % des zones humides de têtes de bassins
  • 65 % des plaines alluviales
  • 25 % des marais et étangs littoraux

Les activités humaines en cause : urbanisation et routes, intensification de l’agriculture, intensification de la production forestière, aménagement des cours d’eau, aménagements portuaires, prélèvement d’eau, extraction de matériaux
Les zones humides offrent de nombreux services gratuits

  • Comme une éponge, les zones humides absorbent l’eau
  • En bord de rivière, elles atténuent les crues
  • Et soutiennent l’étiage quand l’eau manque
  • Elles favorisent l’infiltration vers les nappes souterraines
  • Grâce à la photosynthèse de la végétation
  • Les zones humides piègent 30 %du carbone dans les sols
  • C’est bon pour atténuer le changement climatique !
  • En absorbant jusqu’à 16% de l’azote, elles contribuent à améliorer la qualité de l’eau
  • Refuges pour la biodiversité, elles abritent 50 % des espèces d’oiseaux et 100 % des amphibiens
  • 30% sont rares et menacées : Bécassine des marais, Couleuvre à collier, Rainette verte, Putois, Iris, Linaigrette, Triton alpestre, Agrion délicat, Cuivré des marais
  • Très fertiles grâce aux limons déposés par les crues de la rivière
  • Ce sont des espaces naturellement riches pour l’agriculture : pâturages, fauche des près, bous de construction et de chauffage

Stop à la disparition des zones humides. Il coûte 5 fois moins cher de protéger les zones humides que de compenser la perte des services qu’elles nous rendent gratuitement
Mobilisons –nous d’urgence !

  • Là où le risque d’urbanisation menace (acquisition foncière)
  • Autour des zones de captage d’eau potable (puits).
  • Là où elles participent à lutter contre les inondations

Restaurons les zones humides !

  • Retrouvons un fonctionnement naturel (digue, drain, remblai)
  • Reconnectons les zones humides à la rivière
  • Laissons la végétation naturelle revenir
  • Adaptons nos modes d’entretien

Des activités sont possibles dans les zones humides

  • Priorité à l’élevage : pâturage, foin...
  • Aux activités de loisirs (pêche, chasse...) et à la découverte de la nature

Agence de l’eau, services de l’État et ses établissements publics, collectivités, association et usagers : ensemble, redonnons leur place aux zones humides dans nos territoires !

 

L’agence de l’eau se mobilise

2019, les premiers résultats du 11e programme

  • 1 812 hectares de milieux humides restaurés pour un montant d’aide de 4,5 millions d’euros en 2019.
  • 242 hectares de milieux humides acquis en 2019.

2013- 2018, les résultats du 10e programme

  • 34,5 millions d’euros engagés pour restaurer, entretenir et acquérir des milieux humides de 2013 à 2018.
  • 28 000 hectares de zones humides restaurées ou entretenues
  • 4 537 hectares acquis de zones humides

Partager cette page sur :

Exemples d'action

Restauration d’une tourbière sur le plateau des Millevaches
dans la Creuse - février 2018

Gestion agricole des zones humides - Chambre régionale d'agriculture de Bretagne
Vidéo - 4'03- Trophées de l'eau Loire-Bretagne - Juin 2017

A Aviré : la rivière reprend ses droits
Action dans le Maine-et-Loire lauréate des Trophées de l'eau Loire-Bretagne 2015

Aides financières

Travaux de restauration des milieux humides

Ressources

Ressources pédagogiques

Protection des zones humides - En immersion
Décryptages - 2019

Zones humides, zones utiles : agissons !
Vidéo d'animation - 3'51 - Agence de l'eau Méditérranée Corse - Bigbang communication 2016

Les enjeux

Terres d'eau, Terres d'avenir
Rapport de Frédérique Tuffnell et Jérôme Bignon remis au Premier ministre et au ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire - janvier 2019